Comment gérer un collaborateur paresseux?

Au bureau, dans les affaires,dans la vie quotidienne on connaît tous au moins un collègue paresseux, comme celui qui arrive tard, prend deux heures de pause déjeuner et quitte le travail de bonne heure. Les fainéants, tire-au-flanc ou flemmards constitueraient entre 5 et 10 % des effectifs en entreprise. Facilement repérables, ils dépensent une grande énergie, entre excuses et subterfuges, pour en faire le moins possible et se reposent sur leurs collègues perfectionnistes et consciencieux pour faire leur travail à leur place. Ils font partie des employés toxiques qui nuisent à votre entreprise ainsi qu’à la réussite de vos projets.

Découvrez qui sont ces collaborateurs paresseux et surtout comment les gérer et les remettre au travail.

Les différents types d’employés paresseux

Selon le site entrepreneur.com, il existe cinq catégories d’employés paresseux qui peuvent nuire à la réalisation de vos projets. Nous en avons trouvé une sixième.

  • L’employé invisible : sa spécialité ? Disparaître n’importe quand sans prévenir et sans explications. Ses pauses déjeuner durent rarement moins de deux heures et les autres pauses de la journée semblent s’éterniser. Il est souvent en retard aux réunions importantes et absent lors de la remise de gros dossiers. Bref, il n’est jamais là quand on a besoin de lui.
  • La victime : apparemment, le sort s’acharne sur la victime qui a toujours une excuse pour justifier un retard ou un oubli. Des travaux sur la route au chat malade, tous les prétextes sont bons pour fuir les responsabilités et ne pas faire son travail.
  • Le procrastinateur : il arrive à tout le monde de procrastiner de temps à autre. Cependant, le procrastinateur en a fait tout un art. Il repousse systématiquement son travail au lendemain et ne fait ses tâches qu’à la dernière minute, préférant s’adonner à des tâches secondaires. Son attitude désinvolte provoque frustration et stress chez ses collaborateurs.
  • L’employé qui délègue : ce type de paresseux utilise toute son énergie à éviter de travailler. Sans scrupules, il délègue ses tâches à tous ses collègues. Souvent carriériste, il espère grimper les échelons sans effort et n’hésite pas à marcher sur ses collègues pour y parvenir.
  • Le fauteur de troubles : ce perturbateur peut être dangereux car en plus de ne rien faire, il propage des rumeurs et dévoile des informations confidentielles. Il passe son temps à faire la causette avec ces collègues ou à envoyer des emails, empêchant ainsi les autres de travailler.
  • Le pistonné : il a été placé dans votre équipe par le responsable du service, ou carrément par le directeur de l’entreprise et il est convaincu que son statut de pistonné lui donne tous les droits, y compris celui de ne rien faire.

Comment gérer un collaborateur paresseux ?

Ce comportement nocif a assez duré. Il est temps d’agir. Avant de songer au licenciement, essayez ces 5 stratégies afin de remotiver cet employé paresseux.

1. Discutez-en avec la personne concernée

Commencez par organiser un face-à-face avec ce collaborateur fainéant afin de discuter avec lui du problème et d’essayer de comprendre son origine. Eviter de l’accabler ou de l’accuser car il se renfermerait sur lui-même. Expliquez-lui plutôt que vous avez constaté une baisse dans son travail et que vous aimeriez comprendre pourquoi. Peut-être est-il en train de vivre une période difficile dans sa vie personnelle ? Si ce n’est pas le cas, vous saurez très vite détecter s’il agit d’ennui, d’un manque de compétences ou purement de paresse, et vous pourrez alors travailler ensemble à la mise en place d’une solution adaptée.

2. Donnez-lui des objectifs à court terme

Si vous confiez des tâches à un paresseux sans lui donner de réelles échéances, il les accomplira au dernier moment, voire pas du tout, par manque de temps.

Vous devez donc lui donner des missions à court terme avec des dates butoirs précises, par exemple, compléter ce tableau Excel pour jeudi matin. Enfin, venez le voir régulièrement pour vous assurer qu’il avance efficacement dans son travail, tout en faisant attention de ne pas plonger dans le micromanagement.

3. Faites-lui comprendre qu’il est important

Peut-être que cet employé paresseux a simplement besoin de voir sa motivation boostée. C’est à vous de lui faire comprendre qu’il est un élément indispensable au bon fonctionnement de l’équipe et que sa contribution est nécessaire à la réussite du projet. Prouvez-lui que ses tâches sont importantes et reconnaissez ses efforts et son travail.

4. Lancez-lui de nouveaux défis

Pour mettre au travail un paresseux, il faut le motiver, susciter son intérêt et lui donner envie de travailler. Découvrez ce qui intéresse vraiment votre collaborateur ou ce pour quoi il est doué, puis confiez-lui une tâche en rapport avec ses centres d’intérêt et/ou son talent. Veillez à bien cadrer son travail en lui imposant un suivi régulier et des échéances serrées.

5. Dévoilez sa paresse

Pour être tranquille, l’employé paresseux fait preuve de malice afin de ne pas se faire démasqué. Si aucune des stratégies précédentes n’a fonctionné, il est temps de dévoiler au grand jour la véritable nature de ce collaborateur feignant. Pour cela, utilisez des indicateurs tangibles (absentéisme, nombre de ventes réalisées, retard dans la réalisation des tâches, etc.) et n’hésitez pas à le recadrer publiquement.

Enfin, confiez-lui des tâches importantes dans un projet collaboratif. S’il ne veut pas être repéré, il n’aura d’autres choix que de se mettre au travail. Sinon, ses collègues découvriront le pot-aux-roses et sa réputation au sein de l’équipe et de toute l’entreprise sera définitivement entachée.

Pour conclure

Vous ne devez pas laisser un collaborateur paresseux gâcher l’ambiance au sein de votre équipe et ruiner les chances de succès de votre projet. Après vous être assuré que son attitude relevait bien de la paresse et non d’un souci personnel temporaire, adoptez une stratégie adéquate. Si celle-ci ne fonctionne pas, il est temps de vous séparer de ce fainéant et de recruter une personne plus productive.

Publié par Infot RH

J'aime écrire,j'aime lire sur le Net j'aime partager, j'aime découvrir, c'est un outil fait pour moi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :